Créer un site gratuitement Close

Conclusion

Pour conclure, nous pouvons dire que la guerre était  une étape supplémentaire dans le processus d’émancipation  féminine, au XXème siècle, en France, malgré la promotion sans précédent des droits féminins. Mais une étape essentielle : avec, peut-être, la manifestation des débuts de cette nouvelle citoyenneté féminine, qui s’affirme aujourd’hui, dans la démarche de nombreuses femmes, désormais autonomes dans leur rapport au monde, qui forment leur identité en cherchant un équilibre entre leur vie familiale, leur vie professionnelle et  leur vie sociale. En se construisant, en somme, à partir de leur trajectoire propre, comme le  font les hommes.

Il reste à nous demander si le sacrifice de ces jeunes femmes dans la Résistance, leurs abnégations, leur courage, peuvent encore, nous guider, nous servir d'exemple, plus d'un demi siècle après l'événement.

Suite à leur aide durant cette période, les femmes ont vu les mentalités changer à leur égard. Elles sont considérées, à partir de 1945, comme des citoyennes à part entières, en ce voyant accorder le droit de vote. Grâce à la loi Veil , les femmes possèdent la liberté pour l'avortement. À présent, elles ne sont plus seulement des femmes au foyer, mais exercent des professions similaires à celles des hommes. De plus, une journée leur a été consacrée pour célébrer leur nouveau statut.

La seconde Guerre Mondiale a permis d'améliorer la situation des femmes, mais en revanche cela n'a pas changé la cruauté humaine.

« Dans une démocratie,
ceux qui ne votent pas ne comptent pas,
et c'est une des raisons profondément humaines,
pour lesquelles nous demandons de donner à la femme
le moyen de défendre son existence,
celle de ses enfants, l'avenir des siens »

Dans une

Après quatre refus du Sénat, en 1919, 1929, 1932 et 1935, il aura donc fallu l'ultime sacrifice de la Résistance, de 1941 à 1945, pour qu'enfin, les femmes de France, portant leur part du fardeau, puissent avoir leur part de droit.

Cette exposition présente l'implication et le sacrifice des femmes dans la résistance française pendant l'Occupation et jusqu'à la Libération.

L’exposition aura un fil conducteur qui sera la présentation d’ensemble de la Résistance en France qui comptera jusqu'à 400 000 combattants.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site