introduction

ROKAIBI Meriem

VERGNOL Constance

  La situation des femmes à la veille de la première guerre mondiale ne leur est pas favorable. En effet à la première moitié du XXème siècle, les femmes étaient considérées comme inférieures, sans réflexion ni maturité. Elles vivent comme d'éternelles mineures, s'occupant seulement des charges du foyer et de l'éducation des enfants. La législation s'oppose également à leur liberté comme dans le code Napoléon où par exemple les femmes ne peuvent disposer de biens personnels sans l'autorisation de leurs époux même en cas de séparation de corps, ou encore d'éxercer une profession sans l'accord de leurs maris.

Malgré cela, l'entrée en guerre de la France contre l'Allemagne en 1939 boulverse la situation des femmes. Elles se voient obligées de travailler à la place des hommes et pour certaines s'engager dans la Résistance.  Nous allons donc nous intéresser à l'image de la femme  lors de ces conflits, et nous demander si elles ont été importantes durant la Résistance et si leur statut social a connu quelques  changements au  lendemain de la guerre. Dans un premier temps  nous allons parler du rôles des femmes pendant la Résistance, leurs actions, et leur quotiden, ensuite, nous nous interésserons à une figure emblématique de la Résistance francaise : Lucie Aubrac. Nous verrons si ses actions ont été bénéfiques pour l'amélioration du statut de la femme.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×